Six jours . Ryan Gattis

Dès la première scène de Six jours, la violence nous prend à la gorge. Avec pour toile de fond les émeutes qui ont enflammé Los Angeles en 1992, le récit de Ryan Gattis nous propose une immersion complète et brutale dans un quartier miné par la violence et les tensions ethniques. On y suit le destin de 17 personnes prises dans l’engrenage du chaos. Un docu-fiction sous tension aussi réussi qu’ultra-violent.

Celle que vous croyez . Camille Laurens

Avec Celle que vous croyez, Camille Laurens va se jouer de vous ! Construite à la manière d’un thriller psychologique, cette autofiction haletante et intelligente cherche à nous dérouter et à nous instruire. Il y est question d’usurpation d’identité, de faux-semblants mais aussi de réflexions sur les femmes, le désir amoureux et le désir d’écrire.

Journal d’un corps . Daniel Pennac

Ce roman est le journal qu’un homme fait des états successifs de son corps de ses 13 ans jusqu’à sa mort. Sans aucune censure, il explore un territoire connu de tous mais extrêmement intime. Avec humour, naturel et tendresse, Daniel Pennac réhabilite l’enveloppe de notre âme, nous aide à mieux l’écouter et la comprendre. Il nous touche au plus profond de nous.

Le mystère Henri Pick . David Foenkinos

Le dernier roman de David Foenkinos est parfois drôle, souvent sympathique mais globalement peu convaincant. Equivalent littéraire d’un bon téléfilm, cette comédie satirique qui flirte avec le polar se lit néanmoins très facilement. Nul doute qu’il rencontrera le succès mais vous l’aurez compris, je suis très mitigée…

Quand le diable sortit de la salle de bain . Sophie Divry

Attention “Objet Littéraire Non identifié” ! Entre peinture sociale et loufoquerie, Sophie Divry frappe fort et surprend. Décapant et complètement barré, d’une liberté sans pareille, Quand le diable sortit de la salle de bain s’attaque à un sujet on ne peut plus grave sans se prendre au sérieux. Aux aléas de la vie vient répondre la force de l’humour…

En attendant Bojangles . Olivier Bourdeaut

Succès surprise de ce début d’année 2016, En attendant Bojangles est une fable fraiche et fantaisiste qui se dévore en un rien de temps. Pétillante et tragique à la fois, cette histoire d’amour racontée à hauteur d’enfant m’a fait rire, rêver et pleurer. Résolument optimiste, ce livre fait un bien fou ! Rien n’est grave, tout est possible. Je ne manquerai pas d’essayer de retenir la leçon…

Les fondamentaux de l’aide à la personne revus et corrigés . Jonathan Evison

Roman sur la rédemption, la paternité et l’altruisme, Les fondamentaux de l’aide à la personne revus et corrigés joue sur différents registres avec finesse. Road-trip surprenant d’un quadragénaire dépressif et d’un adolescent handicapé, le roman conjugue mélancolie et humour sans jamais tomber dans le pathos. Malgré quelques maladresses, ce roman vaut vraiment le détour.

M Train . Patti Smith

M train a été pour moi une rencontre littéraire inattendue tant je me pensais loin de l’univers de Patti Smith. Pourtant, quelques lignes ont suffit pour que je sois happée par ce voyage méditatif et poétique, à la limite du chamanisme. M train a rejoint ma bibliothèque auprès des livres qui m’ont à jamais marqués. Sans calcul, Patti Smith se livre telle qu’elle est, loin de ce que l’on imagine d’une Rock-star de son acabit. M train est tout simplement sublime.

Murmures dans un mégaphone . Rachel Elliott

Murmures dans un mégaphone est un roman un peu fou, terriblement touchant, dont la palette de personnages très croustillante ne peut pas vous laisser indifférents. Les questionnements amenés avec humour et finesse peuvent faire écho en chacun de nous tellement le roman sonne juste.