Trois saisons d’orage . Cécile Coulon

Jeune auteure prolifique et talentueuse, Cécile Coulon livre avec Trois saisons d’orage son neuvième roman. Elle nous offre une fresque familiale baignée de mystère, ancrée dans un décor somptueux aussi fascinant que menaçant. Les personnages, tous intensément vivants et bouleversants, luttent chacun à sa manière contre quelque chose qu’il ne pourront pas vaincre… Un roman puissant à mi chemin entre la tragédie grecque, la peinture sociale et le roman à suspense.

La tristesse des éléphants . Jodi Picoult

Si vous emportiez dans votre sac de voyage un livre pour vous étonner ? Page-turner mêlant suspense, surnaturel, humour et documentaire animalier, La tristesse des éléphants est une fiction très efficace, parfaite pour remplir se rôle. Sans être un vrai coup de cœur, ce roman choral habilement construit et très documenté a su me tenir captive jusqu’à la dernière page. La place de choix réservée aux éléphants y est pour beaucoup…

A la rencontre des éditions Gulf steam !

Installée à Nantes, Gulf Stream Éditeur est une maison d’édition indépendante qui publie de nombreux livres pour la jeunesse. Paola Grieco, directrice éditoriale, nous ouvre les portes de Gulf Stream et répond à mes questions !

Dossier spécial rentrée littéraire !

Les vacances ne font que commencer mais déjà la rentrée littéraire arrive à grand pas ! Pour y voir plus clair dans la jungle éditoriale des ouvrages à paraître à partir de mi-août, je vous propose de découvrir les 25 romans que j’ai pré-sélectionnés pour m’accompagner cet été. Parmi eux se dessinent déjà quelques tendances : des portraits de femmes de tous horizons, des secrets de famille, des paysages à couper le souffle, des voyages, des quêtes identitaires, des plumes audacieuses et poétiques et, toujours, le monde contemporain dans sa tourmente…Petite présentation de ma sélection…

Le coeur sauvage . Robin MacArthur

Dans ce premier ouvrage éblouissant, Robin MacArthur nous emmène au cœur des grands espaces du nord-est des États-Unis où elle sonde les âmes solitaires de la population. Les voix se succèdent au fil des nouvelles pour composer un tableau authentique, subtil et touchant. Robin MacArtur orchestre cette polyphonie avec élégance et fait résonner une douce mélodie folk en nous. Un recueil lumineux débordant de charme !

Marx et la poupée Maryam Madjidi

Prix Goncourt du premier roman 2017, Marx et la poupée torpille la structure habituelle du récit avec beaucoup d’inventivité pour retranscrire l’itinéraire d’une enfant exilée, écartelée entre l’identité iranienne et française. Avec ce premier roman largement autobiographique, Maryam Madjidi remonte à la source du déchirement dans une chronologie anarchique qui nous prive de repères. Déroutante mais pleine de fraicheur, l’écriture apporte son lot de poésie, d’humour et de réflexions.

A la rencontre des libraires : quatrième escale à Lyon

Charlène Busalli, membre du réseau Page et libraire à Lyon, se confie sur son métier et nous fait part de ses derniers coups de cœurs littéraires… Laissez-vous guider, c’est passionnant ! Merci Charlène !

A la rencontre des libraires : troisième escale à Charlieu (42)

Aujourd’hui mercredi, je vous propose une rencontre placée sous le signe de la littérature Jeunesse. Rendez-vous à Charlieu où la librairie Le Carnet à Spirales nous ouvre les portes. Cécile Babois, libraire et membre du réseau PAGE, nous livre quelques conseils lecture pour les jeunes lecteurs. Bonne rencontre !

Les furies . Lauren Groff

Les Furies est un roman impressionnant, gorgé de rebondissements, d’amour et d’éclat, qui déjoue tous nos à priori. Un livre exaltant sur les hommes de pouvoir et leurs femmes, le mariage, la créativité, les faux-semblants, les privilèges et leurs conséquences. Dans ce roman double où se succèdent deux visions autour d’une même histoire, Lauren Groff façonne une structure littéraire étourdissante très efficace. Vous n’êtes pas au bout de vos surprises !

Umami . Laïa Jufresa

Umami. Derrière ce drôle de nom japonais se cache une saveur mystérieuse, à distinguer des quatre goûts fondamentaux. Une sensation de plaisir pour les papilles qui donne envie d’y revenir. Le roman choral de Laïa Jufresa se déguste ainsi, comme une gourmandise piquante, savoureuse et mordante. Il nous emballe avec sa poésie, son charme fou et sa ribambelle de personnages solaires. Un texte aussi irrésistible que la coupelle de saucisson à l’apéritif !