Marx et la poupée Maryam Madjidi

Prix Goncourt du premier roman 2017, Marx et la poupée torpille la structure habituelle du récit avec beaucoup d’inventivité pour retranscrire l’itinéraire d’une enfant exilée, écartelée entre l’identité iranienne et française. Avec ce premier roman largement autobiographique, Maryam Madjidi remonte à la source du déchirement dans une chronologie anarchique qui nous prive de repères. Déroutante mais pleine de fraicheur, l’écriture apporte son lot de poésie, d’humour et de réflexions.

A la rencontre des libraires : quatrième escale à Lyon

Charlène Busalli, membre du réseau Page et libraire à Lyon, se confie sur son métier et nous fait part de ses derniers coups de cœurs littéraires… Laissez-vous guider, c’est passionnant ! Merci Charlène !

A la rencontre des libraires : troisième escale à Charlieu (42)

Aujourd’hui mercredi, je vous propose une rencontre placée sous le signe de la littérature Jeunesse. Rendez-vous à Charlieu où la librairie Le Carnet à Spirales nous ouvre les portes. Cécile Babois, libraire et membre du réseau PAGE, nous livre quelques conseils lecture pour les jeunes lecteurs. Bonne rencontre !

Les furies . Lauren Groff

Les Furies est un roman impressionnant, gorgé de rebondissements, d’amour et d’éclat, qui déjoue tous nos à priori. Un livre exaltant sur les hommes de pouvoir et leurs femmes, le mariage, la créativité, les faux-semblants, les privilèges et leurs conséquences. Dans ce roman double où se succèdent deux visions autour d’une même histoire, Lauren Groff façonne une structure littéraire étourdissante très efficace. Vous n’êtes pas au bout de vos surprises !

Umami . Laïa Jufresa

Umami. Derrière ce drôle de nom japonais se cache une saveur mystérieuse, à distinguer des quatre goûts fondamentaux. Une sensation de plaisir pour les papilles qui donne envie d’y revenir. Le roman choral de Laïa Jufresa se déguste ainsi, comme une gourmandise piquante, savoureuse et mordante. Il nous emballe avec sa poésie, son charme fou et sa ribambelle de personnages solaires. Un texte aussi irrésistible que la coupelle de saucisson à l’apéritif !

Roman Jeunesse (+10) : Pax et le petit soldat . Sara Pennypacker

Entre parcours initiatique, récit d’aventures et plaidoyer pour les animaux, PAX et le petit soldat est un roman très réussi d’une délicatesse attendrissante. L’amitié intense entre un jeune garçon et un renard que la vie sépare, bouleverse les coeurs. Sans emphase ni pathos, Sara Pennypacker allie actions et réflexions, invitant en filigrane à méditer sur les effets destructeurs d’une guerre. * ATTENTION SPOILER * Cette chronique est destinée aux parents ! *

Sukkwan island . David Vann

Couronné par le prix Médicis étranger en 2010, Sukkwan Island se refait une beauté grâce aux éditions Gallmeister. L’occasion pour moi de découvrir ce roman magistral et d’appréhender l’oeuvre d’un auteur américain incontournable. Quelle claque ! Avec ce premier roman, David Vann dégoupille une grenade inspirée de son histoire personnelle et nous offre 193 pages de pure noirceur, imprégnées par une aventure tragique, des personnages désarmants, un décor somptueux et un suspense à couper le souffle.

Lucy in the sky . Pete Fromm

Dans cette comédie enjouée et intelligente, Pete Fromm capture l’essence de la litanie adolescente où malaise, peur et curiosité entrent en contradiction. A quatorze ans, Lucy Diamond est énergique, indépendante et jamais à court de vannes. En pleine métamorphose vers l’âge adulte, elle teste la texture et les frontières du nouvel univers qui s’offre à elle. Pete Fromm réussi un portrait de fille comme on en voit rarement : euphorisant, sans filtre et bien loin des clichés.

A la rencontre des libraires : deuxième escale à Yvetot (76)

Poursuivons notre petit tour des libraires en passant par Yvetot en Normandie, dans la librairie La Buissonnière. Betty Duval-Hubert, libraire et membre du réseau PAGE, répond à mes questions. L’ occasion de nous livrer quelques anecdotes sur son métier et de nous parler de ses derniers coups de cœurs littéraires…

Les méduses ont-elles sommeil ? Louisiane C.Dor

Court récit d’une addiction à la MDMA, Les méduses ont-elles sommeil marque l’entrée en littérature de Louisiane C. Dor. En une poignée de mots (81 pages), la jeune romancière enregistre les sensations, les images et les sons qui traversent son héroïne et met en lumière le sentiment de perdition qui jalonne le passage à l’âge adulte. Elle nous prouve qu’il peut très facilement tourner au désastre. Un roman autobiographique désarmant de sincérité.