Iles flottantes . Jean Luc Cattacin

Riche en humour et en rebondissements, Iles flottantes vous fera décoller de votre quotidien pour vous attirer dans les vies complètement décapantes de deux adolescents pleins de ressources et de mauvaises idées. Un livre qui fleure bon l’océan, les dunes, l’aventure, la bonne humeur mais aussi le désenchantement. Une lecture agréable qui pêche malheureusement par de nombreuses répétitions. Dommage !

Par le vent pleuré . Ron Rash

La place de Ron Rash dans le paysage littéraire américain n’est plus à prouver tant il nous a déjà offert de nombreuses pépites. Il récidive avec un roman qui nous précipite dans le côté obscur du Summer of love. Dans une petite ville au cœur des Appalaches, une découverte macabre fait resurgir les sombres souvenirs de deux frères. Une histoire imprégnée de sensualité, de violence et de jalousie où Ron Rash nous prouve qu’il sait parfaitement jouer sur l’ambiguïté de ses personnages. Sans être son meilleur cru, Par le vent pleuré se lit d’une traite.

Une histoire des loups . Emily Fridlund

Une histoire des loups est un premier roman original, élégant et dérangeant qui marque la brillante entrée d’Emily Fridlund dans la littérature américaine. Salué par la presse anglophone lors de sa sortie outre-atlantique, Une histoire des loups nous emmène au fin fond du Minnesota. On en sort éblouis par la maîtrise narrative et la puissance d’incarnation de la jeune auteure.

Imago . Cyril Dion

Co-fondateur avec Pierre Rabhi du mouvement colibris et Co-réalisateur du road-movie documentaire Demain avec Mélanie Laurent, Cyril Dion a plus d’une corde a son arc. Pour son premier roman Imago, il s’empare d’un sujet particulièrement sensible, brûlant d’actualité, et signe un livre remarquable sur le destin de quatre personnages pris au cœur du conflit Israélo-Palestinien. Une fiction juste, sensible et poétique.

Trois saisons d’orage . Cécile Coulon

Jeune auteure prolifique et talentueuse, Cécile Coulon livre avec Trois saisons d’orage son neuvième roman. Elle nous offre une fresque familiale baignée de mystère, ancrée dans un décor somptueux aussi fascinant que menaçant. Les personnages, tous intensément vivants et bouleversants, luttent chacun à sa manière contre quelque chose qu’il ne pourront pas vaincre… Un roman puissant à mi chemin entre la tragédie grecque, la peinture sociale et le roman à suspense.

La tristesse des éléphants . Jodi Picoult

Si vous emportiez dans votre sac de voyage un livre pour vous étonner ? Page-turner mêlant suspense, surnaturel, humour et documentaire animalier, La tristesse des éléphants est une fiction très efficace, parfaite pour remplir se rôle. Sans être un vrai coup de cœur, ce roman choral habilement construit et très documenté a su me tenir captive jusqu’à la dernière page. La place de choix réservée aux éléphants y est pour beaucoup…

A la rencontre des éditions Gulf steam !

Installée à Nantes, Gulf Stream Éditeur est une maison d’édition indépendante qui publie de nombreux livres pour la jeunesse. Paola Grieco, directrice éditoriale, nous ouvre les portes de Gulf Stream et répond à mes questions !

Dossier spécial rentrée littéraire !

Les vacances ne font que commencer mais déjà la rentrée littéraire arrive à grand pas ! Pour y voir plus clair dans la jungle éditoriale des ouvrages à paraître à partir de mi-août, je vous propose de découvrir les 25 romans que j’ai pré-sélectionnés pour m’accompagner cet été. Parmi eux se dessinent déjà quelques tendances : des portraits de femmes de tous horizons, des secrets de famille, des paysages à couper le souffle, des voyages, des quêtes identitaires, des plumes audacieuses et poétiques et, toujours, le monde contemporain dans sa tourmente…Petite présentation de ma sélection…

Le coeur sauvage . Robin MacArthur

Dans ce premier ouvrage éblouissant, Robin MacArthur nous emmène au cœur des grands espaces du nord-est des États-Unis où elle sonde les âmes solitaires de la population. Les voix se succèdent au fil des nouvelles pour composer un tableau authentique, subtil et touchant. Robin MacArtur orchestre cette polyphonie avec élégance et fait résonner une douce mélodie folk en nous. Un recueil lumineux débordant de charme !

Marx et la poupée Maryam Madjidi

Prix Goncourt du premier roman 2017, Marx et la poupée torpille la structure habituelle du récit avec beaucoup d’inventivité pour retranscrire l’itinéraire d’une enfant exilée, écartelée entre l’identité iranienne et française. Avec ce premier roman largement autobiographique, Maryam Madjidi remonte à la source du déchirement dans une chronologie anarchique qui nous prive de repères. Déroutante mais pleine de fraicheur, l’écriture apporte son lot de poésie, d’humour et de réflexions.