Le champ de bataille . Jérôme colin

(Allary éditions, 2018).
207 pages

   

Ah l’adolescence…Parfois on la traverse sans heurts et sans séquelles, mais bien souvent on y laisse des plumes. Mais quant est-il des parents ? Comment vivent-ils le passage fulgurant de l’enfance à l’âge adulte de leur progéniture ? Pour le narrateur de Jerôme Colin, père du jeune Paul (15 ans), cette étape s’apparente à un champ de bataille. C’est explosif, subtil, émouvant et plein d’humour !

“Paul est notre fils aîné. Il nous déteste par amnésie. Il croit que nous sommes apparus dans sa vie il y a quelques mois pour lui dire de ranger sa chambre et travailler à l’école (…). C’est difficile de pas leur en vouloir. de ne pas les détester. De leur trouver des excuses. De mettre leur mépris sur le compte de l’explosion hormonale et de leur cerveau immature. Quand votre fils de quinze ans vous regarde en face avec des yeux noirs et dit “tu fais chier, putain ! Va crever !”, jamais il ne vous vient à l’idée d’invoquer la neurologie. Vous serrez les poings et encaissez le coup en ayant parfaitement conscience que vous disposez d’un dixième de seconde pour décider de la meilleure attitude à adopter.”
Pour le père de Paul, il ne fait aucun doute que son fils a été dévoré par un monstre à l’aube de ses douze ans, sans crier gare. Les questions se bousculent dans sa tête : Qu’ont-ils fait de mal pour que leur famille vole ainsi en éclat ? La guerre est déclarée et c’est le chaos à la maison ! Les assauts répétés de son fils lui rappellent qu’il n’est pas à la hauteur de son rôle de père et l’attitude détachée de sa femme le fait douter sur ses qualités de mari. Face a un tel cataclysme, toute la famille peine à trouver un équilibre. Les enfants filent à toute allure vers l’âge adulte, la mère tempère et minimise, le père, lui, part en vrille…

L’histoire pourrait sembler banale, à priori. Heureusement, il n’est est rien car Jerôme Colin excelle à capturer les instants de vie et dresse un portrait de famille touchant. Son récit, constamment saupoudré d’humour cynique, est tout à la fois réjouissant et émouvant. Il compose un roman sur les épreuves de la vie quotidienne, de celles que l’on imagine insupportables et qui nous rendent plus forts. C’est aussi et surtout un roman sur l’amour qui unit les membre d’une même lignée. Biensûr, les questionnements amenés avec finesse peuvent faire écho en chacun de nous tellement le roman sonne juste. Un très bon moment de lecture !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *